A- A A+
25 novembre 2020

 

Dans la nuit de lundi à mardi, à 2 h. 55, une forte déflagration a ré­veillé bon nombre de Cassidains. Une charge de « plastis » venait d'exploser contre la devanture de la bijouterie « La Grotte à Corail », spécialisée aussi dans les miné­raux. Très vite sur les lieux, la gen­darmerie, la police municipale et les sapeurs-pompiers constataient les dégâts occasionnés par le souf­fle de l'explosif et retrouvaient sur place un morceau de «plastic' et divers éléments prouvant l'accom­plissement d'un acte criminel.

M. Di Dominico, propriétaire du magasin, a-t-il été victime d'une vengeance personnelle, lui qui vient de créer une nouvelle so­ciété «Mer et Océan », spécialisée dans les travaux sous-marins. C'est ce que l'enquête en cours, conjoin­tement menée par la gendarmerie de Cassis et la brigade de recher­ches d'Aubagne, essayera de déter­miner. En attendant tous les éléments matériels récupérés 'sur place vont être soumis à une expertise pour évaluer la valeur et peut-être la provenance de la charge explosive.

Nos photos

— Les gendarmes procédent aux premières constatations quelques minutes après la déflagration.

— Une vue des dégâts occasion­nés à l'intérieur du magasin

GrotteACorail